Portrait psychologique du grelé

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

un criminel hors classification

Message par mimou le Lun 4 Sep - 14:24

bonjour,

on connaît ses crimes
on connaît la science qu'il y a mise
on connaît le goût qu'il semble à y avoir pris
on connaît  son aplomb et son sang froid de tueur réfléchi
on connaît son identité d'emprunt
on connaît son manège habituel pour renflouer ses finances

remonter à l'auteur des faits en déduisant de ses actes, sa personnalité et son histoire personnelle
ne va pas être chose facile, surtout que ce criminel échappe à toute classification

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le mystère des fillettes tuées en région parisienne

Message par mimou le Dim 3 Sep - 22:32

bonsoir,

4 affaires  non élucidées aux similitudes troublantes
4 fillettes violées et étranglées
elles étaient quatre petites, âgées de 7 à 10 ans, habitant toutes en région parisienne
elles ne se connaissaient pas, mais leur tragique destin commun les a réunies
en moins de deux mois au printemps 1987
Virginie,Hemma,Perrine,Sabine ont péri assassinées
quatre cadavres, mais toujours pas de meurtrier

Virginie Delmas le 5 mai 1987, 10 ans, va jouer avec une copine au pied de son immeuble de Neuilly sur Marne (93)
Virginie se volatilise  sans que personne ne remarque rien
on la retrouvera morte le 9/10/87 dans un verger de Mareuil-les-Meau (77)

le sort d'Hemma Greedharry, 10 ans, s'est réglé en quelques minutes
le 30 mai 1987, elle part de Malakoff (92) pour acheter une équerre
cadavre découvert 2 heures plus tard sur un parking de Châtillon (92)

Perrine Vigneron, en ce mercredi 3/6/87, Perrine, 7 ans, quitte l'appartement familial de Bouleurs (77) pour un cours de poterie
elle disparaît
sa dépouille sera retrouvée le 27/6/87 dans un champ près de Chelles (77)
elle a été étranglée

Sabine Dumont
Sabine,9 ans, a besoin d'un tube de gouache pour finir son dessin
elle quitte l'appartement familial de Bièvres (91) vers 17h30, elle ne reviendra pas
on retrouvera son corps le lendemain à Vauhallan (91)
violences sexuelles
étranglement

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

sur la piste d'un tueur

Message par mimou le Dim 3 Sep - 17:34

bonjour,

tueur atypique.....tout est possible....

Géraldine PIECKO 6 ans, retrouvée morte le 13 juillet 1983 en seine et marne
habitait à Bobigny (93),un petit pavillon 61 rue du Lieutenant-Lebrun, aux alentours de la cité Normandy

A la une des journaux:
-la petite Géraldine est retrouvée morte en Seine et Marne
-Géraldine assassinée, son corps a été retrouvé au bord d'une route en Seine e Marne
-branle-bas de combat pour retrouver Géraldine
-inquiétude à Bobigny, Géraldine 6 ans introuvable depuis mercredi
-Géraldine: et maintenant sur la piste d'une R 12 rouge
-Géraldine : l'assassin habite le quartier
-l'assassinat de Géraldine, une mystérieuse R 5 bleue....
rôdait depuis quelques jours autour de son domicile

détails :

morte asphyxiée après avoir subi des violences sexuelles, un sadique, un désaxé sexuel....

circonstances de la découverte :

un motocycliste de Seine et Marne rentre chez lui
il rode le long du C.D.96 qui relie Châtres à la R.N.4
la route traverse d'immenses champs
au fond d'un ravin qui borde la route, le corps dénudé d'une petite fille blonde....

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

sur la piste d'un tueur

Message par mimou le Dim 3 Sep - 16:47

bonjour,

tueur atypique........tout est possible !

affaire non élucidée, année 1982, à paris 13 en juillet

dans un endroit désert du XIII° à la limite d'Ivry sur Seine, sur un trottoir de la rue Bruneseau
paris 13,
sous un tas de pierres :
le cadavre d'une fillette
Marie-Anne Laurent, dix ans et demi, avait disparu depuis le 10 juillet 1982 à 17 heures

2 ème étage d'un petit immeuble près de la Seine, quai de la Rapée dans le XII° arrondissement
Roseline Laurent, 27 ans, infirmière, martiniquaise, vivait seule avec sa fille Marie-Anne

la dernière personne à l'avoir vu......
sa tante
on perd sa trace rue Traversière à deux pas de chez elle
s'engage de la rue Traversière qui plonge du quai de la Rapée vers la gare de Lyon
on ne l'a pas vue rue d'Austerlitz chez sa petite camarade de jeux
1500 mètres entre la rue Bruneseau et la quai de la Rapée

A la une des journaux juillet 1982
-victime d'un sadique en plein Paris
-jamais Marie-Anne n'aurait suivi un inconnu
-Marie-Anne Laurent a sans doute été victime d'un maniaque

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

affaires non élucidées

Message par mimou le Sam 2 Sep - 21:22

bonsoir,

une liste d'affaires non résolues

1-marie-anne laurent
rue bruneseau-75013 Paris
juillet 1982
morte

2-géraldine piecko
13/07/83
bobigny (93)
morte

3-malika O.
30/01/91
levallois perret (92)
viol ascenseur

4-16/09/94
st pierre du perray (91)
enlèvement et viol

5-28/12/94
milly la forêt (91)
enlèvement et viol

6-23/01/95
bobigny (93)
enlèvement et viol

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

film culte

Message par mimou le Sam 2 Sep - 21:07

bonsoir,

le grêlé aurait aimé le film de 1971

orange mécanique

de Stanley kUBRICK

l'histoire d'un sociopathe qui s'intéresse au viol, à la musique classique
et à l' ultra-violence, dirige un petit gang de voyous........

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dans la tête d'un tueur

Message par mimou le Sam 2 Sep - 12:45

bonjour,

la nostalgie et les regrets aussi.....

ce n'est pas la jeunesse qu'on regrette
mais l'espoir qu'elle avait mis dans nos têtes
ce n'est pas l'amour qu'on regrette
mais les rencontres ou les histoires inachevées
ce n'est pas le temps perdu qu'on regrette
mais le manque d'inattendu


Cette déesse
L'a trompé
Il se lamente
Se console
Et devient
L'être incompris....

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait psychologique du grelé

Message par mimou le Sam 2 Sep - 12:36

mimou a écrit:bonsoir,

un portrait virtuel qui n'engage que moi

1-le tueur vit en banlieue (91 ou 77)

2-le tueur est marié mais n'a pas d'enfant

3-son mariage se passe mal, le couple a des problèmes

4-le tueur est un solitaire qui a peu d'amis

5-le tueur est un homme de grande taille, qui se sent laid et peu attirant

6-le tueur s'intéresse aux arts martiaux

7-le tueur ressent le besoin de dominer les femmes en toutes circonstances et d'humilier la sienne

8-le tueur fantasme beaucoup sur le viol et le bondage

9-le tueur alimente ses fantasmes de viols par le biais de vidéos et de magazines

10-le tueur est fasciné par les armes

11-le tueur garde un souvenir de chacun de ses crimes

12-le tueur a un emploi manuel

13-le tueur a entre 58 et 62 ans

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

portrait virtuel

Message par mimou le Ven 1 Sep - 22:43

bonsoir,

un portrait virtuel qui n'engage que moi

1-le tueur vit en banlieue (91 ou 77)

2-le tueur est marié mais n'a pas d'enfant

3-son mariage se passe mal, le couple a des problèmes

4-le tueur est un solitaire qui a peu d'amis

5-le tueur est un homme de grande taille, qui se sent laid et peu attirant

6-le tueur s'intéresse aux arts martiaux

7-le tueur ressent le besoin de dominer les femmes en toutes circonstances et d'humilier la sienne

8-le tueur fantasme beaucoup sur le viol et le bondage

9-le tueur alimente ses fantasmes de viols par le biais de vidéos et de magazines

10-le tueur est fasciné par les armes

11-le tueur garde un souvenir de chacun de ses crimes

12-le tueur a un emploi manuel

13-le tueur a entre 58 et 62 ans

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

portrait psychologique virtuel

Message par mimou le Ven 1 Sep - 22:40

bonsoir,

un portrait virtuel qui n'engage que moi

1-le tueur vit en banlieue (91 ou 77)

2-le tueur est marié mais n'a pas d'enfant

3-son mariage se passe mal, le couple a des problèmes

4-le tueur est un solitaire qui a peu d'amis

5-le tueur est un homme de grande taille, qui se sent laid et peu attirant

6-le tueur s'intéresse aux arts martiaux

7-le tueur ressent le besoin de dominer les femmes en toutes circonstances et d'humilier la sienne

8-le tueur fantasme beaucoup sur le viol et le bondade

9-le tueur alimente ses fantasmes de viols par le biais de vidéos et de magazines

10-le tueur est fasciné par les armes

11-le tueur garde un souvenir de chacun de ses crimes

12-le tueur a un emploi manuel

13-le tueur a entre 58 et 62 ans

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

un côté manuel

Message par mimou le Ven 1 Sep - 22:22

bonsoir,


la série MacGyver, série intéressante pour notre ami

diffusion entre 1985 et 1992

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

portrait psychologique

Message par mimou le Ven 1 Sep - 19:57

bonsoir,

ce n'est pas la scène de crime réelle là, c'est une reconstitution pour les besoins d'un documentaire

Elie..........majuscule première lettre du prénom
Lauringe....majuscule première lettre du nom

le nom écrit à la va-vite certainement.........ou par une personne qui maîtrise mal l'écriture, d'une main incertaine et maladroite !!

ce qui expliquerait l'intervalle ou l'espace


mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait psychologique du grelé

Message par Admin le Ven 1 Sep - 16:32

moi je lie pas Elie Lauringe on arrive pas à lire et pourquoi ecrire E espcae Lie et seulement EL en majuscule

Admin
Admin

Messages : 132
Date d'inscription : 22/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://lauringelie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait psychologique du grelé

Message par Admin le Ven 1 Sep - 16:30


Admin
Admin

Messages : 132
Date d'inscription : 22/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://lauringelie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

les rêveries du promeneur solitaire

Message par mimou le Ven 1 Sep - 16:03

bonsoir,

dans la tête d'un tueur


c'est une étrange rêverie
elle s'efface et disparaît
je suis seul : c'est l'heure qui sonne
ô solitude ! ô pauvreté !
ô ma fleur ! ô mon immortelle !

l'ai vu le temps où ma jeunesse
sur mes lèvres était sans cesse
prête à chanter comme un oiseau
mais j'ai souffert le martyre

cette déesse m'a trompé
je me lamente
je me console
et je deviens
L'être incompris

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

les séries télévisées de son époque - les années 1980 -

Message par mimou le Ven 1 Sep - 13:24

bonjour,

ses sources d'inspiration !

commissaire moulin

Baretta

Arsène lupin

Derrick

Miss marple

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

portrait psychologique

Message par mimou le Ven 1 Sep - 10:58

bonjour,

il devait aussi aimer les films d'horreur

les crimes commis dans la pénombre ont une signification psychanalytique :

place de la vénitie....4ème sous-sol
rue petit : ......3ème sous-sol

les enfants ont peur du noir, malgré cela il met un bandeau sur les yeux !

il met un bandeau sur les yeux des victimes qu'il aurait certainement croisé préalablement !

il reproduit ce que lui même a subi dans son enfance (une fellation les yeux bandés par exemple)

il veut exorciser ses démons

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

portrait psychologique suite

Message par mimou le Ven 1 Sep - 9:17

bonjour,

une anecdote personnelle

en 1993 je suis entré dans un cinéma parisien pour un film policier en cours de diffusion, quartier opéra

j'ai cherché une place dans le noir, j'ai trouvé finalement une place au fond de la salle de cinéma

au bout de quelques minutes, j'ai eu un sentiment de peur, comme si quelqu'un était dans mon dos à m'observer,
alors que je pensais qu'il n'y avait personne

je me suis retourné plusieurs fois et j'ai aperçu une ombre couché

l'inconnu m'a alors interpellé en me disant d'arrêter de me retourner comme cela sinon il allait faire ma peau

au bout de quelques minutes j'ai eu un sentiment de peur si bien que je me suis avancé vers le bout de la salle et j'ai trouvé une place
je pensais qu'enfin je serais tranquille pour regarder le film

le film s'est terminé normalement et je pensais pouvoir assister à la séance suivante puisque j'avais manqué une bonne partie

quand tout le monde a été sorti, je me suis retourné pour voir si l'individu était parti, j'ai eu la surprise de le voir avancer vers moi, je voyais enfin son visage et ses yeux
j'ai quitté de façon précipité la salle car j'ai ressenti la dangerosité de l'inconnu, si bien que j'ai payé pour un film finalement non vu totalement
j'ai attendu une quinzaine de jours avant de retourner au cinéma
j'avais ressenti un sentiment de peur indéfinissable !

tout cela pour vous dire que l'inconnu apprécie se trouver dans le noir !
se rappeler les sous sols des immeubles et les agressions !
ses fantasmes naissent dans la pénombre !
ses rêves d'agression dans la pénombre des cinémas policiers !

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

portrait psychologique

Message par mimou le Ven 1 Sep - 8:58

bonjour,

j'avais oublié !!!!! il devait aussi apprécier !!!!!

les films pornographiques, à l'époque il y avait beaucoup de cinémas pornos sur PARIS

les lieux glauques, les rues de la prostitutions parisiennes !!!!

les salons de massage, etc..........

les lieux libertins aussi....


en fait il aurait tout essayer notre ami !!!!

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait psychologique du grelé

Message par Admin le Jeu 31 Aoû - 16:31

bonjour,

un portrait composite
le grêlé c'est cet ensemble d'éléments, les pièces d'un puzzle  -->ok

film culte :
peur sur la ville-->ok

chansons :
étudiants poil aux dents
les villes de grande solitude-->ok
on ne change pas

bandes dessinées :
BDSM-->ok
Bondage
viol ...

hobby :
la littérature romantique pas sur
la littérature russe pas sur
films policiers-->ok

Admin
Admin

Messages : 132
Date d'inscription : 22/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://lauringelie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

une personnalité aux multiples visages

Message par mimou le Jeu 31 Aoû - 9:40

bonsoir,

un touche à tout qui se renouvelle sans cesse !

une habileté manuelle

un instinct animal

des intelligences multiples

un autodidacte

un caméléon

il est là sans être là, on ne le voit pas mais il nous voit, on le remarque pas !

mimou
Admin

Messages : 396
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait psychologique du grelé

Message par A.F le Mer 30 Aoû - 19:25

Admin a écrit:Falco le mec que tu exhube en foto de profil je te promet qu'il ne ressemble pas du tout au GR
le GR mesure 1m85 des epaules large et des mains genre battoir de boucher
désolé

DEJA LE GRELE NE DEPASE PAS LES 180 M IL A DE LONG DOIGT DE GRANDE MAIN ET IL A NI ALLURE D'UN BOUCHER SI TU LIS BIEN
LE LIVRE DE CARINE ET LES PROPPOS DES VICTIME UNE SORTE DE DANDIS PROPRE SUR LUI UN BEAU MEC DISENT CERTAINE VICTIME IL AURAIS PUS FAIRE DU CINEMA IL NE PARLE PAS D'UN MONSTRE MES D'UN JEUNE HOMME PROPRE SUR LUI LES SEULE FOIS OU IL SENTAIS L'herbe ou une sorte de parfum ou peut etres du poppers qui sais il sortait peut etres d'une de c'est soiree sadomaso le jour du rape de mitry mori mes des dires du moniteur moto ecole et la personne qui lui a vendue c'est deux bouteille de viteloise se n'etais pas un vagabon ou une grosse brute c'etait un homme 180 MAXI SVELTE ET MESSIEUR TOUS LE MONDE.

UN BOUCHER QUI FAIT DES GRIMES POUR MOI SA PUE L'ALCOLE ET SA ET SA NE SE TRIMBALLE PAS AVEC UN PAQUET DE CATEAUX DANS UNE VOITURE VOLER ET SA NE VAS PAS DANS UN HOTEL TROIS ETOILE POUR ACHETER DE L'eau c'est se que je pense moi meme mes c'est mon idee c'est tous.

JE PENSE QUE NOTRE PERSONAGE AIME LA PATISERIE UN VEGETARIEN POURQU'OI PAS.


A.F

Messages : 77
Date d'inscription : 24/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait psychologique du grelé

Message par A.F le Mer 30 Aoû - 19:08

Admin a écrit:Falco le mec que tu exhube en foto de profil je te promet qu'il ne ressemble pas du tout au GR
le GR mesure 1m85 des epaules large et des mains genre battoir de boucher
désolé

je sais tu me la deja dit 2 foi beaucoup d'autre aussi et puis moi que se soit lui ou pas c'est pas sa le probleme moi j'adore les grosses panne et puis meme je n'est jamais eu un amis ou une connaisance qui change de bouille de teinture de cheveux de style quand il le faut c'est pour sa que JE kif se type je suis fanne de lui j'ais meme des photo de lui bebe a l'ecole dans la rue dans les annees 80

SINON J'ais une autre specialiter profesionel je suis rechercheure de panne sur voiture ancienne et nouvelle generation on me casque pour sa je cagne tres bien mas vie et je texplique je ne lache pas temp que la voiture ne demare pas ok je peus travailler jours et nuit des semaines et des mois entier je ne lache rien je trouve toujours sont probleme aucune defaite depuis mon commencement mes aucun k o


A.F

Messages : 77
Date d'inscription : 24/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

PAS SEULEMENT

Message par A.F le Mer 30 Aoû - 18:55

Admin a écrit:Salut Falco

DEJA JE N'ENLEVE AUCUNE PHOTO  ...

Ta des couilles mec et je pense qu'il  en faut pour arreter le GR
ok  garde tes foto Smile
bonne journée

"il y a certainement une trace du grêlé dans les dossiers d'un juge pour enfants en France
de 1970 à 1980 (viols, agressions sexuelles, exhibitions, vols, etc....)"

J 'en suis sur a 100%

je te remercie

il a du peut etres etes areter pour rebelion

mes attention on a faire un personage sur de lui dans certaine agresion il est peut etres ne avec de l'assurance ou prend t'il une drog
genre cocain ou a cause ou au siro pour la toux de marque n'ivers je crois a l'epoque les combrioleur ou certaint voleur braqueur en prenait une bouteille d'un coup sa le rendais sur de lui les efets secondaire de se siro donnais des boutons et boufait un peut la peau sur certaint individue qui en avais pris avant la puberter








A.F

Messages : 77
Date d'inscription : 24/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait psychologique du grelé

Message par Admin le Mer 30 Aoû - 12:23

susi completement d'accord avec toi le portrait robot a cote de la plaque
j'ai vue celui de gilles de valliere et le vrai rien a voir  mais rien

Admin
Admin

Messages : 132
Date d'inscription : 22/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://lauringelie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait psychologique du grelé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum